Le RQIC au Sommet de peuples de Buenos Aires

0
344

L‘Organisation mondiale du commerce (OMC) tient une rencontre ministérielle à Buenos Aires du 10 au 13 décembre 2017. La société civile argentine, de son côté, a décidé de mobiliser contre la libéralisation du commerce dans le cadre d’un Sommet des peuples contre l’OMC, une rencontre internationale parallèle à celle de l’OMC.

Solidaire de l’Appel de la coalition Fuera OMC (Dehors OMC), le Réseau québécois sur l’intégration continentale (RQIC) participera à ce sommet à l’instar de nombreuses organisations sociales de toute la planète. Ce rassemblement jouera un rôle clé pour faire entendre la voix des mouvements sociaux argentins et internationaux, dans le contexte de l’importante désaccréditation de personnes provenant d’organisations de la société civile à la rencontre de l’OMC.

C’est la première fois que l’OMC se rencontre en Amérique latine. L’organisation cherche à relancer les discussions multilatérales de libéralisation de l’économie, en faisant de la question du commerce numérique, un levier clé des travaux futurs de l’organisation. Au cœur des enjeux se trouve l’accès libre pour les entreprises multinationales aux données qui concernent des millions de personnes.

Par ailleurs, cette rencontre arrive à un moment stratégique important, alors que les gouvernements de gauche, arrivés au pouvoir au début des années 2000, sont en recul, voire chassés du pouvoir. C’est d’ailleurs notamment cette vague de mobilisations et de changements sociaux qui ont permis en 2005 de faire tomber la Zone de libre-échange des Amériques.

En amont et en marge à la rencontre de l’OMC, la coalition Fuera OMC a prévu une rencontre stratégique des différentes organisations de la planète qui s’opposent aux accords de libre-échange. Le RQIC participe à cette discussion internationale, en alliance avec des organisations des États-Unis et du Mexique.

Ronald Cameron, coordonnateur du RQIC, sera donc présent tout au long de la semaine à Buenos Aires, et sera disponible pour des entrevues et fera écho aux discussions et aux mobilisations qui se produiront en Argentine.

Auteur(e)(s)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!

Please enter your name here